Les bonnes raisons d’investir en SCPI en temps de crise

SCPI

La Société Civile de Placement Immobilier (SPCI) est un investissement que, sur le marché immobilier, on connaît sous l’appellation « Pierre papier ». En effet, il s’agit d’investir dans la pierre : le capital immobilier. Un patrimoine qui crée de la plus-value avec le temps. Pendant une crise, misez sur l’immobilier.

Biens immobiliers et gestion de patrimoine : une valeur refuge

En temps de crise, envisagez l’investissement dans une SCPI pour rentabiliser votre épargne. La SPCI est un mécanisme qui consiste à tirer des revenus locatifs stables en souscrivant des parts dans un parc immobilier. Alors qu’en période d’instabilité économique, les entreprises sont sur la corde raide, l’immobilier représente une valeur refuge pour placer son argent, comme c’est le cas dans une SPCI. Au contraire des placements boursiers qui fluctuent au gré des circonstances économiques, le placement dans l’immobilier est résilient sauf en cas de catastrophes exceptionnels qui auraient dégradé radicalement le bâtiment: incendie, inondation, séisme etc. Par ailleurs, en France, les biens immobiliers bénéficient de certaines mesures de défiscalisation avantageuses, qui permettent de réaliser des économies conséquentes. Enfin, pour se constituer un patrimoine pérenne, rien de mieux que d’investir dans l’immobilier, grâce aux différents prêts immobiliers et aux avantages en termes de fiscalité sur l’immobilier locatif.

Investissement immobilier : SPCI fiscale et SPCI de rendement

Dans le Papier Pierre, il y a deux formes de SPCI: la SPCI fiscale et la SPCI de rendement. La première se spécialise dans le placement financier sur l’immobilier résidentiel éligible à la défiscalisation. Les revenus issus des SPCI fiscales sont considérées comme des revenus fonciers et de ce fait, les impôts sont encadrés par un barème progressif. Mais l’avantage de ce type de société est de bénéficier d’avantages fiscaux conséquents pour les investisseurs: jusqu’à 21 % du montant de l’investissement sur neuf ans. Les mesures de défiscalisation dépendent de la loi de référence: SPCI Pinel, SPCI Denormandie, SPCI Malraux, pour ne citer que ces exemples. Quant à la SPCI de rendement, c’est une société qui acquiert des locaux généralement destinés à un usage professionnel ou commercial, dans l’objectif d’une location via un bail commercial.

Il peut s’agir de résidences hôtelières, de commerces, d’entrepôts, de centres commerciaux, de résidences pour seniors et EHPAD  etc. Le rendement des SPCI de rendement est assez performant et intéressant pour les épargnants : environ 6 % nets, c’est-à-dire quatre fois le rendement des assurances vies et 12 fois celui d’un livret A.

Quels avantages proposent les SPCI  en temps de crise?

Comme expliqué précédemment, l’immobilier reste une valeur refuge en temps de crise. Les investisseurs y gagnent beaucoup, si les conditions de performance sont réunies. Tout d’abord, et particulièrement en temps de crise, priorisez les anciennes SPCI pour placer votre argent. Ces anciennes structures disposent en effet de plus de liquidités: elles peuvent anticiper les dépenses comme les travaux de réparation ou de rénovation, ou bien le départ d’un locataire. De ce fait, vos revenus mensuels ou trimestriels ne seraient pas fragilisés si ce genre de scénarios se présentaient, à cause de la situation d’instabilité économique. Ensuite, visez les SPCI qui disposent d’un important taux d’occupation : plus de 90 %. Plus les locaux et logements sont occupés, plus vos revenus sont stables, car vous percevez vos dividendes de façon continue.

Par ailleurs, veillez à diversifier vos placements, pour ne pas bloquer votre argent et ne pas mettre vos œufs dans le même panier. Ainsi, variez le patrimoine immobilier dans lequel vous vous investissez. Vous pourrez par exemple acheter des parts dans une EHPAD, une résidence étudiante, un local commercial, un appartement etc. Enfin, il est préférable d’entrer dans une SPCI ayant une facilité de revente des parts en marché secondaire et le volume de transaction est assez important. Ces informations sont publiques et accessibles à tous : n’hésitez pas à faire des recherches et comparez les performance de chaque structure avant de vous lancer.

Prêt à se lancer dans une SPCI : comment faire ?

Ça y est, vous allez vous lancer dans un investissement en SPCI. Comment se passe cette opération ? Tout d’abord, les SPCI sont administrées par des sociétés de gestion ayant reçu l’agrément officiel des Autorités des marchés financiers. Vous n’aurez pas à gérer cette laborieuse partie administrative et financière. Cette société de gestion détermine le montant de la souscription. Pour une SPCI dotée d’un capital fixe, la souscription est également fixe et elle est fermée, sauf s’il y a un projet d’augmentation du capital. Pour une SPCI dont la capitalisation est variable, la souscription est aussi fixe et toujours déterminée par la société de gestion, mais elle est disponible à l’année. Dans le cas d’un marché secondaire où les investisseurs revendent leurs parts, les échanges sont possibles à tout moment et le prix acquéreur fluctue selon le cours des parts à la période concernée.

Le paiement de la souscription peut se faire au comptant ou à crédit: à chacun de choisir la formule qui lui convient. On peut aussi attendre un démembrement d’un bien et saisir la décote ou bien utiliser son assurance-vie pour financer l’achat. Des frais de souscriptions et d’administration sont intégrés dans le coût des parts, ainsi que des droits d’enregistrement si c’est une revente dans un marché secondaire.