Trouver un spécialiste de la traduction financière

Trouver un spécialiste de la traduction financière

À la recherche d’une agence de traduction, on se rend vite compte de la diversité d’offres sur le marché. Les spécialistes existent en nombre important, mais ne garantissent pas la même qualité. Cette constatation, qui s’applique à la traduction linguistique, reste aussi valable dans le domaine financier. Où trouver une structure fiable et comment s’assurer de son professionnalisme ?

Mettre à profit votre réseau et comparer les prix

L’une des meilleures astuces pour repérer un prestataire sérieux consiste à recourir à ses contacts professionnels. Mise en œuvre lors de la quête d’un serrurier ou d’un autre artisan dans un cadre privé, cette méthode peut servir aussi pour la traduction professionnelle de documents. Son principal avantage réside dans la possibilité d’entrer en contact avec un ancien client de l’agence. L’expérience de l’interlocuteur vous guide dans votre choix, car ce dernier vous renseigne sur la fiabilité et la qualité de l’entité. Et si, parmi vos contacts, personne ne connaît un spécialiste qualifié ? Vous pouvez consulter les sites Internet des prestataires. Sur la plupart des sites de traduction financière, on découvre des études de cas et des références clients. Sur la base de ces informations, il devient aisé de choisir son agence de traduction. Mais avant d’opérer un choix définitif, il reste indispensable d’obtenir un devis. Généralement, les enseignes n’en fournissent qu’après un examen du travail à faire. Cela se traduit par l’évaluation du sujet, du niveau de technicité, de l’habileté linguistique requise, etc. Cette opération donne également la possibilité de prévoir des remises ou des réductions. Une structure qui néglige cette étape avant d’établir son devis paraît incompétente, et la performance de ses services médiocre. Que faire après l’obtention du devis de plusieurs agences ? Il convient de les comparer. En tenant compte de votre budget et de vos besoins, vous pourrez sélectionner votre prestataire.

Expérimenter la qualité du service client de l’agence de traduction

La qualité du service client intègre le rang des critères à considérer. Par principe, l’agence doit satisfaire les attentes des bénéficiaires de ses activités. Pour commencer, elle devrait leur réserver un accueil chaleureux. Que ce soit par mail, par téléphone ou par tout autre canal, ses employés consacrent du temps à la clientèle. Ils répondent aux demandes et se renseignent sur les besoins de chacun. Une méthode utile pour choisir son spécialiste de la traduction financière revient à tenir compte de l’environnement de travail : les employés sont-ils chaleureux, enthousiastes et efficaces ? L’entité s’enquiert-elle des attentes de ses clients ? Propose-t-elle un suivi en temps réel du projet ? Les réponses à ces questions vous aident à vous représenter le traitement réservé à votre dossier si vous nouez un partenariat avec l’agence. On peut également s’éclairer sur son mode de fonctionnement avant de lui soumettre son texte financier. Généralement, elles mettent leurs clients en relation avec un interlocuteur dédié disponible à tout moment. Et elles organisent régulièrement des réunions d’information pour discuter de la collaboration. L’idéal serait de vous en assurer avant de choisir votre structure.

S’informer sur le processus de traduction mis en place

Parce qu’elles reçoivent quantité de commandes de divers clients, les experts développent une procédure de traduction financière unique. Il n’existe pas de formules passe-partout, chaque établissement conçoit la sienne en fonction de ses besoins et de son marché. Par exemple, face à un volume important de textes à traduire, certains décident de solliciter des prestataires externes. Conséquemment, d’une structure à une autre, il peut exister des différences fondamentales entre les normes à satisfaire. Néanmoins, une entité professionnelle doit régulièrement analyser la performance de ses services. Par ailleurs, elle doit établir des critères de désignation de ses collaborateurs. Par-dessus tout, qu’importe la technique adoptée, elle doit respecter le calendrier d’exécution des travaux et rendre au client le texte définitif le plus tôt possible. Par conséquent, il demeure utile d’examiner le système de gestion prévu : la structure accuse-t-elle du retard dans ses livraisons ? Respecte-t-elle les délais ? Que dire de la qualité de ses traductions ? En outre, vous devriez vérifier si elle informe sur l’évolution du dossier. Voilà pourquoi, avant d’entamer votre collaboration avec un établissement, il convient de vous renseigner sur ses capacités. L’idéal serait qu’il possède de bonnes connaissances linguistiques et qu’il dispose des compétences nécessaires à la réussite de la mission. Une entité incapable de traduire un texte financier de l’allemand au français aura probablement tendance à solliciter des professionnels externes. Ce qui impactera sur le délai de livraison. D’où l’importance de bien vous informer sur ses aptitudes dès le départ.

Opter pour une agence qui développe des services variés

Plutôt que de choisir une agence qui propose uniquement la traduction, il reste préférable de s’allouer les services d’un professionnel aux compétences multiples. Ainsi, vos partenaires et vous ne discutez qu’avec un seul interlocuteur. Celui-ci prendra le temps de se familiariser avec vos besoins, vos terminologies, etc. On conseille de contacter un établissement qui, en plus de la transcription, propose la relecture de documents, la révision, la rédaction, etc. Et il devrait se servir d’outils modernes, les logiciels de TAO par exemple. Cela constitue un indice sur son professionnalisme. Voilà une preuve que le spécialiste de la traduction financière utilise les nouveautés technologiques de son domaine pour offrir un service de qualité à sa clientèle. La diversité des services proposés ne l’empêche cependant pas de les déployer à un prix moindre. Donc, comparer les tarifs demeure une étape capitale. Le plus important, c’est de trouver un prestataire fiable dès le début afin d’éviter la perte de temps liée au changement de professionnel.