Solutions pour réduire les impôts : comment ça marche ?

réduire les impôts

Aujourd’hui, la pression fiscale est de plus en plus considérable. Du coup, face à une telle situation, tous les contribuables veulent trouver des solutions pour y remédier. Pourtant, nombreux sont les dispositifs que chacun peut choisir pour réduire ses impôts. En toute légalité, vous pouvez trouver celui qui vous correspondra et qui pourra être en adéquation à votre situation actuelle.

Payer moins d’impôt avec la défiscalisation immobilière

En général, la défiscalisation immobilière consiste à réduire ses impôts grâce à un investissement immobilier qui a pour but d’octroyer aux contribuables des avantages fiscaux. En optant pour cette option intéressante, un engagement s’impose : on doit respecter scrupuleusement les diverses contraintes liées à son investissement, notamment la durée de l’engagement, la location proprement dite, les plafonds de loyers imposés, etc. Quand on évoque le sujet de défiscalisation immobilière, c’est directement la loi Pinel qui nous vient immédiatement à l’esprit. Cette loi concerne les acquisitions de maisons neuves en cours d’achèvement ou à réhabiliter. Puis, pour un investissement outre-mer, on est directement placé sous les régimes de la loi Girardin ou Pinel Outre-Mer. D’autant plus, pour les locations meublées, on est cette fois-ci face à la défiscalisation Bouvard. Quant à la loi Malraux et Monuments Historiques, ce dispositif concerne particulièrement les monuments historiques, comme son nom l’indique. Quel que soit donc votre choix, ou l’objectif souhaité, toutes ses possibilités de défiscalisation immobilière permettent de minimiser ses impôts à partir de 2 000 € par an. Si voulez de plus amples détails sur comment réduire ses impôtscliquez ici.

Réaliser des travaux d’économie d’énergie

Il s’agit ici d’une solution très pratique pour réduire ses impôts sur le revenu. Le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) entre directement en jeux permettant de soustraire aux impôts une partie des dépenses de rénovations énergétiques effectuées dans l’habitation principale achevée depuis au moins 2 ans. D’ailleurs, tous travaux ayant pour but de perfectionner la performance énergétique de votre demeure sont précisément fixés par la loi. Ainsi, un pourcentage de 30% de vos dépenses vous seront octroyés. Ce taux peut être minimisé de 15% pour le cas des chaudières ultra-performantes. Il y a juste un plafond que vous devez respecter sur une durée de 5 années consécutives, soit :  8 000 € pour une personne et 16 000 € pour un couple de personnes. Une somme de 400 € sera ajoutée à ce plafond pour chaque personne à charge. Pour les contribuables qui veut adhérer à ce dispositif de défiscalisation, il faut prendre en considérations quelques types de travaux, par exemple : acquisition de matériel d’isolation thermique pour au moins la moitié des parois vitrées du domicile, acquisition de chaudières à condensation ou de matériels de production d’énergie qui fonctionnent avec de l’énergie renouvelable, achat de borne de recharge de véhicules électriques, régularisation et programmation du chauffage, isolation thermique des toitures, etc.

Investir dans une PME pour alléger ses impôts

Afin de bénéficier d’un avantage fiscal, il vous est possible de choisir une petite et moyenne entreprise qui vous tient le plus à cœur. Artisanale, agricole ou financière, industrielle, quelle que soit l’activité commerciale de l’entreprise choisie, votre souscription directe au capital d’une PME vous offre des grands avantages. Sachez qu’il vous est aussi possible d’investir directement dans le capital de votre propre PME pour profiter pleinement de la défiscalisation qui vous est destinée. Un pourcentage de 18% à 25% de votre revenu en réduction de votre impôt sur le revenu vous sera octroyé. Il faut également prendre en considération certains plafonds : 50 000 € pour un célibataire et 100 000 € pour un couple si la durée de votre investissement est inférieure à 5 ans. Si vous voulez, vous pouvez également effectuer deux souscriptions différentes avec des revenus séparés.