Connaître les stratégies pour payer moins d’impôts

payer moins d impots

Le célibataire peut recevoir un avis d’imposition supérieure à un mois de salaire. Face à une telle situation, il faudra trouver une solution afin de réduire ses charges fiscales. Comment payer moins d’impôts quand on est célibataire ? Ce guide va tenter d’apporter des réponses afin de résoudre ce délicat problème.

Investissements intéressants lorsqu’on est célibataire

Les célibataires peuvent préparer leur future vie de famille en bénéficiant d’une réduction d’impôt. Pour bénéficier de la baisse d’impôt quand on est célibataire, il suffit d’acheter une résidence neuve en respectant les conditions du dispositif en vigueur. Pour réduire ses impôts avec cette solution défiscalisante, il faudra prendre en compte la zone géographique, respecter une mise en location de l’habitation à titre de résidence principale. Le célibataire éligible à la défiscalisation pourra bénéficier d’un taux de réduction d’impôt considérable. Le propriétaire bailleur qui décide de profiter de la loi Pinel peut réduire ses impôts jusqu’à 21 % du montant du projet.

Le dispositif Pinel n’est pas le seul type d’investissement qui peut intéresser un célibataire. Pour payer moins de taxes lorsqu’on vit seul on peut choisir d’autre type d’investissement tel que le placement dans le capital d’une entreprise. Autre alternative : investir dans un plan épargne retraite. Les revenus d’un célibataire permettent de faire quelques économies. Ceux qui ne vivent pas en couple n’ont pas de personnes à leur charge. Au lieu de conserver l’argent en payant des impôts conséquents, il est plus judicieux de les placer afin de faire fructifier le capital. En effectuant des dons aux associations, les célibataires peuvent également bénéficier d’une réduction d’impôt intéressante. Pour plus d’informations sur les nombreuses solutions visant à réduire les impôts en tant que célibataire, visiter le site reduire-ses-impots.net/.

Choisir comme stratégie la défiscalisation immobilière pour payer moins d’impôts

Payer moins d’impôts avec la loi Pinel permet de diminuer son impôt sur le revenu de 12, 18 ou 21 % du montant investi à l’acquisition d’un bien immobilier neuf. Pour cela, il faudra s’engager à louer le bien à 6, 9 ou 12 ans. Le dispositif Malraux a pour but de restaurer l’immobilier ancien situé dans des centres-villes historiques. Le but est de réduire l’impôt sur le revenu selon les dépenses réalisées dans le secteur sauvegardé ou les quartiers dégradés. Le taux de réduction d’impôt est de 30 % lorsque les travaux sont réalisés dans un secteur sauvegardé. La baisse d’impôt est de 22 % lorsqu’il s’agit de restaurer des immeubles situés dans une zone de protection du patrimoine architectural urbain et paysager (ZPPAUP).

Pour bénéficier de la baisse d’impôt appliqué au monument historique, il faudra louer le bien nouvellement acquis et le conserver pendant au moins 15 ans. Le bâtiment est considéré comme monument historique lorsqu’il a reçu un agrément du directeur des services fiscaux ou le label de la fondation du patrimoine. La location meublée non professionnelle est accordée aux particuliers qui investissent dans les résidences de tourisme, résidences étudiantes et EHPAD dans le but de les louer. Il existe une autre stratégie immobilière pour favoriser la baisse d’impôt lorsqu’on est célibataire. Il s’agit de la loi Girardin. Son objectif est de favoriser les investissements industriels et logements sociaux dans les DOM-TOM.

Faire des travaux d’économie d’énergie, employer un salarié à domicile…

La transition énergétique réduit une partie des dépenses de rénovation énergétique effectuée dans une résidence principale achevée depuis plus de 2 ans. Ce dispositif qui remplace le crédit d’impôt de développement durable donne droit à 30 % du montant des dépenses. Certains emplois effectués à domicile permettent aux célibataires de bénéficier d’un crédit d’impôt. Il s’agit du ménage, garde d’enfants, soutien scolaire, petits travaux de jardinage, aide à domicile, préparation de repas… Pour réduire ses impôts, il existe plusieurs autres alternatifs. Les célibataires peuvent investir dans le capital d’une PME, placer son argent dans un FIP ou FCPI, souscrire au capital d’entreprises de presse…