Se faire conseiller pour bien investir

placement

Saviez-vous que beaucoup de gens manquent des opportunités financières juste parce qu’ils n’ont pas su les identifier ou qu’ils ont choisi le mauvais placement ? En effet, de nos jours, on dispose d’un nombre infini d’options : actions, fonds, biens immobiliers ou produits d’intérêt. Il devient alors difficile de choisir l’investissement parfait ; surtout quand l’inflation, la politique monétaire actuelle, l’endettement public élevé et la crise de l’euro sont les risques à craindre. Si vous voulez vous aventurer seuls dans ce domaine, voici les meilleurs conseils pour un investissement fructueux.

Faire un placement à court terme.

Ce que vous devrez vous demander c’est pour combien de temps pouvez-vous vous passer de votre épargne ? Ainsi dépendra le placement que vous allez faire.

Pour un investissement à court terme, optez pour l’assurance vie. Si votre contrat a été souscrit il y a plus de 8 ans, vous serez exonérés d’impôt sur vos gains allant jusqu’à 4600 € par an pour un célibataire et de 9200 € pour un couple. Toutefois, les frais de votre contrat sont à revoir, car s’ils sont élevés, cela risque d’impacter sur votre rentabilité.

Il y a aussi le livret d’épargne populaire pour les revenues annuelles inférieures à 19468 € par an et 29863 € si vous êtes un couple. Les bénéfices que vous générerez seront soumis à une réduction d impôt ou seront non imposables et aussi exonérés de prélèvements sociaux.

Plus risqué, pour les placements à court terme, vous avez la spéculation financière. Ici, vous allez acheter des actifs de votre choix, investir en bourse ou cryptomonnaies et les revendre après, mais avec un risque de perdre votre capital.

Avec le contexte actuel, faire fructifier son argent à court terme n’est pas facile.  Si vous voulez avoir plus de chance, faites appel à un professionnel, comme sur le site  www.gotoinvest.com

Investir son argent à long terme.

En sa qualité d’actif tangible rassurant, investir dans l immobilier est toujours très tendance pour un placement à long terme. Un bien immobilier a besoin d’être rénové ce qui impactera sur vos bénéfices. Il n’y a pas que cela, si vous faites dans l’investissement locatif, il est fort probable que vous ayez à faire à des loyers non payés ou des dégâts causés par des locataires qui vont menacer votre rentabilité.

Pour un investissement plus sûr en immobilier, achetez des parts dans des Sociétés Civiles de Placement Immobilier et percevoir ainsi une partie du loyer avec un rendement annuel de 6% brute. Vous avez la possibilité d’investir via crédit qui sera déduit de votre revenu.

Investir en bourse, à long terme c’est un bon investissement, car la valeur des actions varie à la hausse, mais sur un long période. Pour diminuer les risques, ne choisissez de placer votre argent que sur un domaine sur lequel vous avez beaucoup d’information.

Pour finir les plans d’épargne retraite, il vous permet d’investir dans différents actifs financiers et obtenir les bénéfices à la retraite.

Les meilleurs investissements actuels.

Les investissements les plus recherchés en ce moment en termes d’actifs réels sont ceux des métaux précieux. La raison est que l’or et l’argent en particulier sont considérés comme résistants aux crises et stables en valeur. En plus, les achats et les ventes ne sont pas soumis à une taxe forfaitaire. Les gains de prix peuvent donc être pris directement.

Investir dans les matières premières telles que le cuivre, le pétrole et le zinc est également envisageable. Cependant, leur valeur dépend du développement politique et économie mondiale.

Rien de mieux pour se protéger de l’inflation que d’investir avec des objets de collection. Le risque ici c’est que la valeur collector n’est pas une valeur correcte ce qui signifie qu’il peut changer à tout moment sans raison apparente.

Avoir un patrimoine immobilier reste le premier choix en termes d’investissement. Quiconque possédant un appartement ou une maison peut en bénéficier pour son propre usage en cas de faillite. Vous pouvez même vous protéger en augmentant le loyer si une inflation survient.